USAR

Ces équipes font notamment appel à des chiens de sauvetage pour fouiller les décombres. Elles disposent en outre de matériel spécialisé pour localiser et dégager les personnes ensevelies sous les décombres, comme par exemple des caméras télescopiques qui peuvent être glissées entre les décombres et des appareils d’écoute pour détecter des sons sous les décombres.

Les équipes USAR sont composées de membres de la Protection civile et des services d’incendie formés à cet effet, et qui sont tenus de suivre la procédure INSARAG External Classification des Nations Unies pour être agréés au niveau international. Lorsqu’une équipe USAR est requise à l’étranger, la Belgique l’envoie sous la forme d’une équipe B-FAST (Belgian First Aid and Support). Cette aide belge à l’étranger est quasiment toujours coordonnée à l’échelon européen et/ou des Nations Unies. 

Les équipes USAR sont composées de membres spécialisés de la Protection civile et des services d’incendie, complétées par du personnel médical  ayant suivi une formation spécifique. Ces personnes sont entraînées à travailler de manière totalement autonome 24/24 heures pendant 10 jours, en rotation de 12 heures et dans des circonstances difficiles (chaleur tropicale, chaos,…). L’équipe USAR B-FAST belge satisfait aux normes et standards des Nations Unies et a obtenu en 2010, après un audit approfondi, le label de qualité INSARAG-certified en tant qu’équipe Medium USAR.

Ainsi, la Belgique a envoyé, par exemple, en 2010 une équipe USAR vers la capitale haïtienne Port-au-Prince, après le terrible tremblement de terre qui a secoué Haïti. Ses membres faisaient partie de l’équipe belge B-FAST. Pendant une semaine, ils ont effectué des recherches afin de retrouver des survivants sous les décombres. Ils ont finalement réussis à libérer trois personnes vivantes ensevelies sous les décombres.

Mobiliser une équipe USAR

Lorsqu’une équipe USAR est requise à l’étranger, la Belgique l’envoie sous la forme d’une équipe B -FAST (Belgian First Aid and Support). Cette aide belge à l’étranger est coordonnée via l’Emergency Response & Coordination Centre (ERCC) de la Commission européenne.

Une équipe USAR doit pouvoir se mobiliser et se déployer à très court terme, étant donné que chaque heure compte lors de la recherche de victimes ensevelies sous les décombres. La DGSC dispose dès lors d’une banque de données performante qui envoie, en cas de demande d’aide, des messages SMS ciblés aux membres USAR. Les membres sont sélectionnés sur la base de leur formation, doivent être en ordre au niveau de leurs vaccinations, des passeports de service et d’autres paramètres.