Conclusions du moment de participation des parties prenantes 112

Centrale d'urgences 112
Evènement
Le 10 décembre 2018, le Service public fédéral Intérieur a organisé une première rencontre de participation des parties prenantes pour ses centrales d'urgence 112. En collaborant avec des citoyens, opérateurs des centrales d'urgences, services de secours et autres organisations publiques, le SPF Intérieur a reçu un regard surprenant et rafraichissant sur la manière dont certains problèmes pourraient être traités.
rencontre de participation des parties prenantes pour ses centrales d'urgence 112

Lors de la rencontre, des personnes d'horizons différents ont examiné ensemble comment nous pourrions faire des choix qui sauvent des vies. Ensemble, les participants ont cherché une définition commune, des règles pratiques et tout autre produit fini permettant aux citoyens de comprendre clairement pour quelles raisons ils peuvent appeler le numéro d'urgence 112 et pour quelles raisons ils doivent utiliser une alternative.

Suite à cette participation des parties prenantes, le SPF Intérieur a décidé de poursuivre ses efforts en matière d’information aux citoyens, en commençant par les classes maternelles, et de trouver une initiative conviviale pour signaler et traiter les situations non urgentes.

Directeur Erwin Hertens : « Nous étudions maintenant en interne la faisabilité technique d’un certain nombre de pistes telles que la transformation de l'App 112 BE afin que le citoyen n'ait plus rien à télécharger. La direction du 112 veut élaborer des solutions concertées parce que la collaboration a été fructueuse et que l'apport a été très précieux. Nous sommes convaincus que nous utiliserons davantage cette méthode de travail participative. Plus encore, nous avons l'ambition d'intégrer la participation des parties prenantes dans notre culture organisationnelle. »